Sortes des lecteurs MP3

Dans son ensemble on peut compter 4 différentes sortes de lecteurs CD MP3.

  1. Les lecteurs CD MP3

lecteur cdCe lecteur ou baladeur est celui qui a été au top vers les années 2000. C’est avec ce secteur que la série de cd et de cassettes a commencé à disparaitre. Il suffisait tout simplement de le connecter à son ordinateur puis transférer les musiques de type mp3 vers le fameux baladeur ou vice et versa. Comme définition, on reconnaitra qu’un lecteur CD permet de lire les fichier mp3. On peut le considérer comme une lapalissade. Un fichier MP3 est un fichier contenant le son comprimé. La compression de ces fichiers est 10 fois plus faible qu’un fichier wav. Pour ce faire, on compte 2 séries de lecteurs MP3, d’abord comme appareil portable ou un lecteur DVD de salon. Celui-ci est capable de faire la lecture des CDRom’s, donc semblable d’aspect au CD audio. Ensuite il y a aussi le lecteur mp3 sous forme de RAM de 32 à 512 méga. Les fichiers informatiques y sont stockés et se voit comme un mini ampli avec des écouteurs qui restituent la modulation.

  1. Les lecteurs MP3 à mémoire interne

lecteur a memoire interneCes lecteurs sont à peu près comme les clés USB. Ils fonctionnent identiquement comme les clés. Vous n’avez qu’à placer ce lecteur sur votre slot USB puis il apparait dans Windows comme un disque dur externe. Et à partir de là, vous pouvez effectuer les transferts des fichiers. Dans la plupart de cas, la taille de ces lecteurs est comparable à celle d’un briquet. Parmi ces lecteurs, les meilleurs ont un petit écran qui vous permettra de lire le titre de chanson qui se défile à l’œil. Vous y trouverez également le bouton de lecture/pause… Beaucoup de ces lecteurs n’ont pas forcément une capacité énorme, leur capacité varie entre 64 Mo à 256 Mo. Dans son ensemble, ces lecteurs peuvent vous garder sous la musique pendant au moins 4 heures du temps.

  1. Les lecteurs MP3 à mémoire amovible

Il y a beaucoup de resemblance entre ces lecteurs et les precedents, La seule différence est au niveau de taille. Ces lecteurs ont également une capacité de recevoir des extensions de mémoire (de 64Mo à 512Mo). C’est pour dire que ce genre des lecteurs comportent une mémoire interne et un slot vous servant à étendre une mémoire extérieure. Ces lecteurs ont un poids que nous pouvons dire est légèrement plus important par rapport aux précédents.

  1. Les lecteurs MP3 à disque dur

A present nous pouvons dire que Ces lecteurs sont les plus connus, les plus utilisés et les plus impressionant compte tenu de sa capacité de stockage vertigineuse de musiques. Ils ont un volume assez important. Si l’on considérait sa taille, ils sont semblables à la taille d’un téléphone portable. La taille de son gabarit est la chose qui les rendent un peu lourds.

 

DU PHONOGRAPHE AU MP3

On pourrait se poser la question de savoir comment écouter de la musique enregistrée ? Cette question peut paraitre comme ennuyant au premier abord, mais aussi longtemps que l’insertion d’un disque compact dans un lecteur, ou, de plus en plus, ce que nous pouvons appeler le lancement d’un fichier MP3 sur un ordinateur ou un baladeur numérique, aujourd’hui constitue un geste aussi simple que les amateurs de musique de Paris, Londres, New York, Pékin ou Johannesburg effectuent sans pour autant se poser des problèmes. Si vous constater bien, ce geste est un produit du changement radical qui avait bel et bien commencé à la fin de XIXe siècle toujours dans le souci de produire, de diffuser et d’écouter la musique. Si aujourd’hui nous en profitons de la musique enregistrée, nous devons savoir qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Pour bien comprendre cette histoire, il est important de ne pas limiter cette musique à l’énumération des innovations techniques mises au point par des inventeurs géniaux. Pour enfin comprendre comment et pourquoi l’écoute de l’enregistrement musical est devenue ce qu’elle est aujourd’hui nous devons savoir que l’invention du phonographe et ses prolongements jusqu’aux développements récents de l’Internet qui constituent certes une extraordinaire succession d’innovations techniques. On reconnaitra l’invention du phonographe par Thomas Edison depuis 1877 qui jusqu’aujourd’hui ou la révolution internet et la musique enregistrée a connu une histoire longue et riche. Au moment où la musique connait une mutation historique, ou l’âge du disque est en train de se clore, vous pouvez constater comment un éclairage indispensable se crée pour enfin faire comprendre les enjeux à la fois techniques, économiques et culturels. Si vous étiez de l’époque ou la musique a commencé à se manifester, vous comprendriez que l’apparition et la mondialisation rapide du disque a fait de sorte qu’il ait coalition entre les année 1880 et 1930 avec un ensemble de facteurs décisifs qui dépassent de loin les contextes nationaux.

tourne-disque

Dans un premier temps cela a affaire aux mutations de l’économie mondiale. On a dû constater que le mode de production capitaliste n’est dominant que dans les secteurs des biens de production au moment où celui des biens de consommation reste largement artisanal. En ce moment on ne parlait pas encore des produits culturels tels que le livre ou les partitions musicales sans parler de spectacles vivants.

Deuxièmement, c’est le facteur des mutations sociales que vous pouvez observer aujourd’hui partout. Et si vous cherchez les principales caractéristiques certainement vous remarquerez qu’il y a l’urbanisation croissante. Encore il faut signaler que nous ne savons pas à quel moment la machine pour écouter la musique a eu de l’ampleur. Mais cette nouveauté a pourtant rapidement assimilé la manifestation concrète du besoin de pratiques culturelles fondées sur la médiatisation des sons et des images.

Et enfin le 3e facteur explique l’implantation rapide du phonographe qui est de l’ordre culturel. Cette transformation amène alors la culture de pouvoir jouir de la musique enregistrée sur le confort de sa maison.